Non classé

Projets électriques à ne pas réaliser soi-même

15 décembre 2021
Projets électriques à ne pas réaliser soi-même

Avec l’immense bibliothèque qu’est Internet, il n’y a jamais eu autant d’informations et d’exemples sur la façon de faire soi-même des travaux d’électricité. 

Nous savons que les bricoleurs sont très capables, que vous pouvez faire le travail. Mais la question est de savoir si vous ferez le travail correctement ! Regarder une vidéo Youtube ne vous mènera pas plus loin. De plus, comment savoir si les informations que vous avez recherchées sont pertinentes pour la France ? Les règles et les lois en matière d’électricité sont uniques à chaque localité, parfois même à chaque quartier !

Sans l’expérience appropriée, de petites erreurs électriques peuvent avoir des conséquences dramatiques. Compte tenu des dispositions légales que la ville de Paris exige des résidents, il est préférable d’engager quelqu’un qui possède des connaissances certifiées et une expérience sur le terrain.

C’est pourquoi il est préférable de confier les travaux d’électricité suivants à des professionnels :

1. Protection contre les surtensions à domicile

Les surtensions électriques, qui peuvent détruire vos appareils ménagers, ne sont pas une plaisanterie. Pendant les pannes de courant et les orages, les parafoudres de toute la maison sont votre protection contre la destruction des appareils électriques. Mais s’ils sont mal installés, vous exposez votre maison à des répercussions dangereuses.

Le premier obstacle auquel se heurte l’électricien bricoleur lorsqu’il installe un parasurtenseur dans toute la maison est de se frayer un chemin à travers un panneau électrique sous tension. À moins d’être un maître électricien, il y a beaucoup de choses qui peuvent potentiellement mal tourner lorsque vous vous aventurez à l’intérieur d’une boîte électrique. Nous ne laissons même pas nos apprentis toucher un panneau sous tension.

Les fabricants de parafoudres eux-mêmes le déconseillent. De nombreux parafoudres sont assortis d’une garantie assez importante qui couvre le remplacement de l’équipement électronique endommagé par une surtension. Mais UNIQUEMENT s’ils sont installés par un électricien certifié. 

En bref, les parafoudres doivent être installés à l’intérieur de votre panneau électrique principal, ce qui vous expose au contact avec des équipements très dangereux qui peuvent provoquer des chocs, des brûlures, des incendies et des explosions. Engagez un électricien Paris 5 agréé pour installer votre protecteur de surtension à domicile. Ils ont une grande expérience et ont été formés à l’utilisation d’équipements de protection certifiés. Ne vous mettez pas en danger, vous et votre maison, pour économiser quelques euros.

2. Chauffage par le sol

Que ce soit pour une rénovation ou une construction neuve, le chauffage par le sol doit être confié à des professionnels. Il y a trop de variables pour que vous puissiez le faire en regardant quelques vidéos, et le coût d’une erreur peut se traduire par un système cassé ou non fonctionnel qui peut être impossible à réparer ou à remplacer sans arracher tout le nouveau carrelage ! Une seule erreur peut réduire la durée de vie de votre chauffage par le sol.

Tout d’abord, la pose des tapis chauffants doit être effectuée avec précision pour obtenir une couverture adéquate de la pièce. Il existe des exigences très spécifiques qui affecteront l’efficacité du chauffage de vos sols.

Il est crucial de comprendre quelles tailles et quels éléments chauffants utiliser. Tout dépend de l’épaisseur du matériau du revêtement de sol et de sa nature conductrice de chaleur. Choisir le mauvais système pour votre application ou installer un revêtement de sol incompatible sur les éléments chauffants peut être synonyme de désastre et de déception.

Évitez les revêtements de sol tels que le bois dur ou le bois d’ingénierie si vous voulez des sols chauffants, car ils sont incroyablement épais et conduisent très mal la chaleur vers vos pieds.

Vous devrez également raccorder votre plancher chauffant à un thermostat et savoir comment tester les éléments chauffants avec un équipement certifié avant d’installer le revêtement de sol par-dessus. Chaque étape de l’installation doit être testée correctement pour s’assurer que le plancher n’est pas entouré de pièces cassées.

3. Câblage de votre spa

Lorsque vous achetez un spa, votre espoir est d’éviter toute complication, de le brancher et de profiter des bulles de détente chauffées. Mais le câblage d’un spa est un processus qui nécessite du temps, de la patience et, surtout, de l’expérience. Une erreur commune que nous voyons chez de nombreux bricoleurs est qu’au lieu d’installer un disjoncteur GFCI, ils choisissent un disjoncteur bipolaire ordinaire (moins coûteux), ce qui peut provoquer le déclenchement du disjoncteur.

Les spas sont équipés de gros appareils de chauffage pour garder l’eau chaude, ce qui entraîne une forte demande en électricité. La plupart du temps, un nouveau circuit est nécessaire dans le panneau électrique et une ligne isolée et renforcée doit être installée depuis le panneau jusqu’à votre spa.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply