Construction

Quelles sont les préparations requises pour un chantier ?

16 juillet 2019
quelles-sont-les-preparations-requises-pour-un-chantier-?

La réalisation d’ouvrages nécessite une préparation particulière. Régie par les différentes réglementations, un chantier est avant tout défini par des bureaux d’étude et une maîtrise d’oeuvre. Quelles sont donc les préparations requises pour un chantier ?

Quelle est la durée encadrant les préparations d’un chantier ?

Selon la nature du marché (privé ou public), la durée de préparation d’un chantier varie. Celle-ci est de 2 mois pour un marché public d’après l’article 28 du CCAG Travaux et de 3 mois pour un marché privé selon l’article 10 de la norme NF P03-001. Un délai supplémentaire d’un mois est néanmoins à prévoir pour l’élaboration du PPSPS par l’entrepreneur.

Quelles sont les différentes démarches à accomplir pour préparer un chantier ?

D’un point de vue administratif, il doit tout d’abord faire une DICT (Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux) afin de recevoir de la part d’EDF et d’autres services techniques un plan de recollement des réseaux et ouvrages. L’adjudicataire doit également s’assurer de la présence d’un couloir aérien auprès de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile). Il doit ensuite faire d’éventuelles demandes de voiries si le chantier compte occuper une partie de l’espace public. Selon la localisation du chantier, l’adjudicataire peut être amené à informer les riverains d’un éventuel survol de leur propriété avec un moyen de levage (comme une grue) et hors charge. Avant toute intervention sur le site, il doit demander un constat d’huissier et établir ses propres documents d’exécution comme les plans de structure en ce qui concerne le gros-oeuvre. De plus, l’adjudicataire doit fournir les différentes attestations d’assurance nécessaires au maître d’ouvrage comme la décennale, avant la DOC (Déclaration d’Ouverture de Chantier). Enfin, il doit effectuer plusieurs autres démarches administratives telles que le compte prorata, la sous-traitance, le travail dissimulé et d’autres démarches.

Comment mettre en place le PPSPS ?

Le PPSPS (Plan Particulier en matière de Sécurité et de Protection de la Santé) fait partie intégrante de la préparation d’un chantier. Il doit être établi par l’entrepreneur alors que le maître d’ouvrage doit nommer un coordinateur SPS pour établir quant-à lui le plan général de coordination. Le PPSPS doit être suffisamment détaillé sur les méthodes de constructions et les risques associés aux différents modes opératoires afin de réaliser le chantier en toute sécurité.

Comment établir le plan d’installation d’un chantier ?

Ce document témoigne de l’implication d’une entreprise dans la préparation de son chantier. Il est donc unique. Il comprend l’organisation générale du chantier et doit être réalisé et validé par la maîtrise d’oeuvre avant la mise en place du chantier et le début des travaux.

Comment organiser la durée de son chantier ?

L’entrepreneur doit avant de démarrer le chantier, réaliser un planning prévisionnel d’exécution de ses travaux. Ainsi, il doit notamment recenser dans ce planning l’ensemble des tâches et les modes opératoires respectant les exigences du client. Ce planning permet par la suite d’estimer le nombre de travailleurs nécessaires pour la réalisation du chantier.

Vous pourriez aimer

Remarques

Laisser un commentaire