Aménagement

Quel revêtement choisir pour sa terrasse ?

10 juillet 2019
quel-revetement-choisir-pour-sa-terrasse-?

Vous envisagez de créer, ou refaire votre terrasse, mais vous hésitez encore, sur le choix des matériaux ? Entre budget, praticité, esthétique et longévité, une multitude de solutions s’offrent à vous. Laissez-nous vous aider, avec une petite sélection des matériaux de revêtement de terrasse.

Le bois naturel

Le bois a toujours eu son lot d’adeptes, mais fait son grand retour avec la mouvance écologique. Une terrasse en bois est chaleureuse, le matériau est intemporel et se décline en plusieurs coloris. Aujourd’hui, la filière du bois, fait l’objet d’une gestion minutieuse. Les forêts sont exploitées de manière durable, pour offrir un bois de qualité, en quantité. Les bois européens : chêne, pin ou encore acacia, subissent des traitements écologiques (oléothermie, rétification), les rendant extrêmement résistants.

Les bois tropicaux, sont naturellement adaptés aux conditions climatiques extrêmes, cependant, ils vieillissent moins bien, virant au gris au fil du temps.

  • Les inconvénients : Son entretien, particulièrement contraignant et indispensable pour garder un bel aspect de la matière.
  • Budget : entre 40 € et 120 € le m², hors pose.

Le bois composite

Ce revêtement est un mélange proportionnel, de polyéthylène et de restes de bois, provenant des scieries. Le bois composite est recyclable, imperméable et résiste aussi bien au gel qu’au soleil. Une terrasse en bois composite ne nécessite pas d’entretien particulier et propose une belle longévité.

  • Les inconvénients : Les revêtements composite bas de gamme ou ayant été mal posés, ont tendance à gondoler avec le temps.
  • Budget : entre 20 € et 150 € le m², hors pose.

La résine

Pour ceux qui aiment la modernité, une terrasse en résine s’impose. Personnalisable à l’infini et sans aucun joint, ce revêtement résiste dans le temps sans aucun entretien. Parfaitement lisse, son contact est particulièrement agréable aux pieds.

  • Les inconvénients : Doit être posée par un professionnel.
  • Budget : entre 35 € et 75 € le m², hors pose.

Le caoutchouc

On le retrouve classiquement, sur les aires de jeux pour enfant. Très agréable au toucher et amortissant les chocs, le caoutchouc est aussi très résistant, aussi bien à l’usure qu’aux conditions climatiques. Sa pose est facile et rapide, pour un matériau 100 % recyclable. Une terrasse en caoutchouc semble être d’un excellent rapport qualité/prix, mais reste encore peu utilisé par les particuliers.

  • Inconvénients : aucun, si ce n’est peut-être son esthétique un peu « lourde »
  • Budget : entre 20 € et 100 € le m², hors pose.

Le carrelage

Grand classique du revêtement terrasse, le carrelage reste un inconditionnel. Les modèles se déclinent à l’infini, et imitent à la perfection toutes les matières. Antidérapants pour l’extérieur, les carreaux se posent désormais très facilement, grâce à un système de clips. Son entretien aisé et rapide, séduit encore bon nombre de foyers.

  • Les inconvénients : il peut être glissant et salissant. Sa pose en extérieur est assez complexe.
  • Budget : Entre 10 € et 120 € le m², hors pose.

Les pierres naturelles

Les pierres naturelles sont désormais quasi introuvables en France. Importées du Brésil ou de Chine, elles perdent en qualité environnementale. La pierre présente une grande robustesse, le revêtement peut rester en place des années durant.

  • Les inconvénients : extrêmement glissant !
  • Budget : Entre 30 € et 150 € le m², hors pose.

Les pierres reconstituées

Ce revêtement est issu de broyats naturels, associés à un mortier. La matière prend forme et revêt différents aspects. Elle peut se faire passer tantôt pour du bois, tantôt pour du marbre ou encore de l’ardoise. La terrasse en pierres reconstituées est antidérapante et son entretien est facile.

  • Les inconvénients : Aucun
  • Budget : Entre 30 € et 70 € le m², hors pose.

Le béton

Extrêmement décoratif, le revêtement béton permet d’avoir rapidement, une terrasse parfaitement plane. Déclinable dans une infinité de coloris, le béton propose plusieurs types de finitions : lisse, ciré ou encore pressé.

  • Les inconvénients : A faire poser obligatoirement par un professionnel.
  • Budget : Entre 20 € et 150 € le m², hors pose.

Le pavé

Le pavé peut être issu de plusieurs pierres, et même de béton. Il est particulièrement résistant et bénéficie d’une longévité record.

  • Les inconvénients : sa pose est assez facile mais très longue. Le pavé est glissant une fois mouillé. Les mauvaises herbes poussent souvent entre chaque pavé, nécessitant désherbages laborieux ou traitement régulier.
  • Budget : Entre 10 € et 80 € le m², hors pose.

Remarques

Laisser un commentaire